Sur 8 jours à Porto, nous en avons consacré 3 à ses environs ou périphérie très proche.
1 jour dans la vallée du Douro, 1 sur le littoral à Aveiro, une demi journée pour une visite de cave et une demie journée pour une balade en vélo vers la réserve naturelle de l’estuaire du Douro.

Vallée du Douro

Je vais aller droit au but et aborder le sujet Vallée du Douro qui est synonyme de gros fail pendant notre séjour. Lisez bien ce qui suit car c’est exactement ce qu’il ne faudra pas faire.

Pour commencer, nous avons décidé de choisir la seule journée de grisaille pour aller visiter la vallée du Douro ou plutôt c’est la météo qui n’a pas voulu être clémente avec nous ce jour-ci. Nous sommes partis têtes baissées avec l’espoir de découvrir une magnifique région viticole mais cette fois-ci nous n’avions pas fait comme d’habitude, préparation inexistante. What a mistake! Nous n’avons clairement rien vu de la vallée du Douro, uniquement un petit extrait dans l’après midi. C’est par la suite en faisant la visite de la cave Graham’s que nous avons pris la mesure de notre erreur.

Vallée du Douro

Pour profiter un maximum, nous avions décidé de prendre les petites routes pour faire une boucle entre Porto, Cinfaes, Mesao Frio, Amarante. Clairement, ce n’est pas ce qu’il faut faire car les paysages, certes pas dégueulasses non plus, sont très loin de la splendeur que peuvent offrir la vallée vers l’est et les vignes en terrasses qui ressemblent à des rizières.

Vallée du Douro

Cela implique de faire beaucoup de route donc rejoignez Vila Real par l’autoroute et laissez vous porter par les petites routes et visiter une Quinta (Quinta de Malvedos par exemple).
Une journée peut faire court si vous revenez sur Porto le soir. L’idéal serait de passer une nuit dans la vallée.
Cette vallée du Douro est une déception non pas à cause des paysages mais par notre manque de préparation et de prise de renseignements.

Un restaurant dans la vallée du Douro a donné lieu à une anecdote qui vient grossir la théorie du fail.

Alors que nous nous trouvions au beau milieu de la vallée du Douro, nous cherchions un restaurant le midi. On se rend très rapidement compte que nous sommes un jour férié et la tâche va être ardue. Nous finissons par trouver notre bonheur. Une fois attablés, vient le choix du menu. Nous scrutons les tables autour de nous pour nous inspirer. Une assiette d’acras de morues nous faisait de l’œil sur la table à côté.

Nous passons la commande de nos plats et demandons nos acras en starter. Quelle fut notre surprise et également celles de nos voisins et de notre serveuse lorsqu’elle nous ramena 3 plats pour 2! Alors que la table d’à côté se partageait un plat à 3.

Compte tenu du prix attractif,  nous avions jeté notre dévolu sur ce qui nous semblait être l’amuse gueule. Mais il nous aurait tout simplement fallu montrer à notre serveuse ce que nous voulions sur la table voisine, ça nous aurait évité un overdose de bouffe.

Vallée du Douro

Visite de cave

Avant de sillonner les routes de la vallée du Douro, faites une visite des cave de Porto. En effet, celle-ci vous donnera, en plus d’une bonne dégustation, les pré-requis à une visite de Quinta dans la vallée du Douro.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les caves ne se trouvent pas à Porto mais sur la rive d’en face, c’est à dire Vila Nova de Gaia. On ne va pas se mentir c’est comme si c’était dans Porto. Dans le but d’éviter des montées de températures dans les entrepôts, cette situation géographique a été choisie, plutôt que Porto. En effet, le soleil est moins présent sur cette rive. Le genre d’information qui vous sera donnée lors d’une visite. 

Cave Graham's

Nous avons opté pour celle de Graham’s (à 40 minutes à pied du centre ville) qui se targue d’être la seule à être restée dans la famille, à un détail prêt. Chaque cave possède sa petite anecdote ou spécificité. Il faut bien se démarquer! Les visites durent environ 1h-1h30 pour un prix de départ à 12€. Il y a plusieurs formules suivant les Porto que vous souhaitez déguster…

Cave Graham's

Ayant pris le premier créneau de la journée, nous avons eu le privilège d’une visite privée et en français. L’occasion de bien profiter de la visite qui est axée autour des différents types de Porto,  du patrimoine et de l’histoire de la famille Graham’s et Symington. Ces derniers sont les actuels propriétaires, leur ancêtre Andrew James Symington avait travaillé 11 années avec les frères Graham’s lorsqu’il était jeune.

Cave Graham's
Cave Graham's
Cave Graham's
Dégustation de vin à la cave Graham's
Cave Graham's

Réserve naturelle de l’estuaire du Douro

En partant des caves de Vila Nova de Gaia, il est possible de rejoindre le littoral en longeant le Douro à vélo. Au bout de la route se trouve la réserve naturelle de l’estuaire du Douro. Une agréable surprise qui fait face à Foz Do Douro.

Un lieu où il est possible d’observer les oiseaux depuis des cabanes, se poser sur le sable fin ou observer l’océan et l’horizon depuis la côte fleurie. Une bonne bouffée d’air pur à deux pas de Porto.

Estuaire de la Vallée du Douro

Estuaire de la vallée du Douro

En vous rendant à la réserve, vous passerez par le village de pêcheur d’Afurada. L’escale idéale pour prendre un verre ou déguster du poisson.

Aveiro et Costa Nova

A 80 km au sud de Porto se situe ce qui est appelé la Venise portugaise. En effet Aveiro, bordée de marécages, est une ville qui possède des canaux et qui les exploite. Les maisons colorées font le charme de cette cité qui contraste avec Porto et ses immeubles aux façades délabrées. Promenez vous autour de la place du marché pour profiter des restaurants, de l’ambiance et du dynamisme de cette ville étudiante.

Aveiro

La partie de la ville qui gravite autour des canaux et celle qui nous a le moins attirée. Surement le côté un peu trop Disneyland : façades qui semblent factices (ou too much, difficile à définir) mais comme dit précédemment, c’est peut être lié au contraste avec Porto et beaucoup de touristes happés par les vendeurs de tour en gondoles… Enfin nous l’avons ressenti ainsi.

Aveiro

Aveiro

Une des activités intéressantes d’Aveiro est d’apprendre à confectionner la spécialité du coin, les Ovos molles. Nous ne l’avons pas fait car ce n’était pas pratique avec notre fils de 10 mois mais nous avons goûté et le moins que l’on puisse dire est que c’est surprenant. Cette pâtisserie ressemble à un œuf , la coquille est une sorte d’ostie et le jaune crémeux est sucré. Déroutant!

A quelques kilomètres à l’Ouest d’Aveiro, Costa Nova est une station balnéaire qui nous a fait de l’œil alors que nous cherchions un spot à visiter avant de repartir en direction de Porto. Et ce fût une très bonne surprise! Tout d’abord parce que l’on y trouve des dunes de sables qui nous rappellent nos côtes atlantiques du Sud Ouest, les températures chaudes en moins. Mais Costa Nova a la particularité d’avoir gardé le style des anciennes maisons de pêcheurs. Des maisons rayées et colorées qui se situent entre l’océan et la rade. Ces maisons parfois étroites coincées entre deux autres bâtisses plus imposantes présentent beaucoup de charme.

Costa Nova

Costa Nova

Bon plan pour les photographes : venir prendre des photos le matin car en fin d’après midi le soleil tombe côté océan et derrière les maisons.

Costa Nova

Costa Nova

Voici donc un aperçu de ce qu’il est possible de faire ou voir aux alentours de Porto. Entre littoral, vignes, visite de cave et balade à vélo il y a de quoi faire.

Comme quoi 8 jours à Porto ne sont pas forcément suffisants, les environs de Porto nous réservent d’autres surprises comme Guimaraes, Braga ou encore Viseu que nous n’avons pas eu le temps de faire.

Cet article vous a plu et vous souhaitez venir visiter Porto et ses environs, préparez votre voyage dès maintenant!




Booking.com


Sur le même thème …

1 commentaire

Laisser un commentaire

Une petite vérification, ça ne mange pas de pain! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.