On espère que la pause n’a pas été trop longue et que vous avez pu vous ressourcez. On attaque avec la 2ème partie du voyage entre Bagan et Mandalay. Pour ceux qui seraient passés à côté de la 1ère partie entre Yangon et le Lac Inle, c’est par ici.

Bagan, la plaine au milliers de temples

Une fois n’est pas coutume, nous arrivons de nuit. Tout comme à Inle, il y a un droit d’entrée (18€ par pers). Il faut savoir que la recette est intégralement reversée à la junte donc autant vous dire qu’on aura aucun scrupule à ne pas payer celle-ci. Normalement, cette taxe est directement payée à la descente du bus mais notre arrivée tardive a du les décourager. La température s’y prête, on dormira dans le lobby sur les canapés de l’hôtel (plus d’info ici) avec les 2 réceptionnistes qui dorment à même le sol. Le soleil ne s’est pas levé que nous quittons l’hôtel à vélo avec nos lampes frontales pour aller admirer le lever de soleil et son balai de montgolfières sur le temple Bulheti. Etant arrivée de nuit, la surprise n’est que plus belle. La découverte des milliers de temples sortant de cette ancien royaume au soleil levant vaut vraiment le détour …assez magique!

28 - Bagan-4

Le coucher l’a été un peu moins depuis le temple Shwesandaw car bondé de monde. Tentez le Law-ka-ou-Shaung dans le même coin, moins haut mais moins « peuplé ».

Lors de ces 2 journées, il est impératif de prendre un vélo voir même des scooters électriques (il est interdit de louer des scooters à moteurs thermiques). Nous avons trouvé une adresse pas chère pour la location : For Green – Main Road, Nyaung Oo.  Un scooter électrique + 2 bouteilles d’eau + 1 téléphone portable en cas de panne pour 5€ la journée! Pour avoir testé le vélo et le scooter, ce dernier est quand même plus appréciable et permet de se déplacer assez rapidement.

Perdez vous au milieu de cette immense plaine, soyez curieux et entrez dans les temples même s’ils ne payent pas de mine. Si vous faites une overdose de temples, vous pouvez faire une visite des fabriques de laques car Bagan en est la capitale ou encore la pagode Shwezigon ou le monastère de Nat Taung.

28 - Bagan-10

28 - Bagan-9

Comme je vous le disais, il y a une taxe. Nous l’avons esquivé une fois, deux fois mais pas trois. C’est assez simple, ils se trouvent à l’entrée des temples les plus renommés de manière générale et sont sur une petite table. Si vous les voyez, ne vous gênez pas pour les esquiver mais soyez vigilents car ils ont l’œil les bougres.

Si comme nous, vous cherchez votre moment romantique en faisant un coucher de soleil sur un bateau au milieu du fleuve Ayeyarwady, ne le prenez surtout pas à partir de Nyuang Oo car ils n’ont pas le droit de venir sur le territoire de Old Bagan . On a voulu se faire un instant « romantisme » avec un coucher de soleil sur les temples de Old Bagan seuls sur une embarcation mais notre accompagnateur en a voulu autrement. Le voilà en train de remonter le fleuve vers le Nord avec des paysages qui ne nécessitaient pas un intérêt extraordinaire. Aidé par notre naiveté, nous espérions que nous faisions juste un petit détour puis qu’il allait repartir vers Old Bagan pour observer les temples depuis le fleuve au coucher de soleil. Mais au bout d’une certaine distance et d’un arrêt au milieu de nulle part, il a fallu se faire une raison : nous l’avions notre sunset à 2 mais pas vraiment où on l’avait souhaitait … un joli flop!

Mandalay, ancienne capitale royale

Voilà, la dernière étape de notre séjour se profile. Mandalay est la 2ème ville du pays avec le trafic qui va avec. On enfourche nos vélos et roule vers le palais sans se faire écraser. Ce fut assez rare dans le séjour pour être signalé mais nous nous heurtons à l’armée qui nous dira de manière franche et sans chichi que l’on est prié de passer notre chemin et passer par l’entrée de l’autre côté du palais (Porte Est). La visite continue avec le plus grand livre du monde. C’est en fait des milliers de stèles gravées qui constituent les pages d’un livre (Paya Sandamuni & Kuthodaw).

28 - Mandaley-3

28 - Mandaley-2

Faites un tour au cœur de l’artisanat dans les quartiers des batteurs d’or ou au marché de Jade. Là encore la Birmanie nous offre des monuments et édifices synonymes de période faste au 19ème siècle : Le Golden Palace Monastry tout en teck sculpté ou la Paya Mahamuni encore dans laquelle les hommes feront la queue pour aller coller une feuille d’or sur un énorme Bouddha. Nos achèverons notre journée au sommet de la colline de Mandalay après avoir gravi les 1729 marches en compagnie de moines. Vous trouverez le début de ces escaliers aux pieds de immenses chintes (mi-dragon/mi-lion) En effet, afin de s’entraîner à l’anglais, les moines vous proposent de partager un instant dans la langue de Shakespeare. C’est assez fréquent dans le pays, nous avons pu le voir à Kalaw ou encore Bagan.

La nuit tombée, profitez des stands de rue pour vous restaurer et goûter des chapattis au coin de la 27/28 ème rue et de la 82ème.

Pour notre dernier jour, nous avons décidé de prendre un taxi partagé pour aller visiter les anciennes villes royales : Amarapura, Inwa et Sagaing. Pour ne rien vous cacher, nous commencions pas mal à saturer des pagodes, monastères ou Bouddha. Surtout que bien évidement le circuit est assez touristique. Les guides avaient tout de même l’avantage d’être très sympathiques et de bien expliquer les origines de chaque chose. Le coucher de soleil sur le pont d’U-Bein mettra un point final à notre séjour qui fut magique.

28 - Mandaley-5

28 - Mandaley-7

La Birmanie est un magnifique pays et nous n’avons pas regretté notre choix.  Notre timing de 2 semaines était serré mais une virée dans l’Ouest du pays du côté de Mrauk U et les plages de  Ngapali n’aurait pas été pour nous déplaire.

 

SONY DSC

SONY DSC

28 - Mandaley-4

28 - Bagan-5

28 - Bagan-6

28 - Bagan-7

 

28 - Mandaley-8

Sur le même thème …

3 commentaires

Laisser un commentaire