Nous quittons le Connemara et le Comté de Galway pour nous diriger vers le sud par la Wild Atlantic Way, direction le Comté de Clare et son Burren, ses falaises Cliffs of Moher et ses îles d’Aran. On se demande bien si l’on pourra faire mieux que les paysages dorés du Connemara qui nous ont laissé sur une très belle impression.

Le Burren

Lorsque vous arrivez par le Nord, prenez la route par la côte via Ballyvaughan, Black Head, Fanore… La première chose qui vous surprend en entrant dans le Comté de Clare, outre les magnifiques vues sur l’Océan, est le paysage pelé du Burren. Le paysage est surréaliste. Alors que nous roulions quelques heures auparavant dans le royaume de la tourbe, nous atterrissons dans un décor rocailleux presque lunaire. Une légende raconte qu’un couple de géant vivait sur la Lune. A la suite d’une querelle, l’homme, saoul (bien évidemment!) s’en prit violemment à sa femme en la lançant sur Terre avec les rochers derrière lesquels elle se cachait (sympa non !?). Les rochers éclatèrent en mille morceaux et créèrent le Burren.

Le Burren

Si vous en avez le courage, 123 km de randonnées s’offrent à vous. D’autres optent pour le vélo mais nous n’avions pas le courage de pédaler sur ses routes avec de la pierre à perte de vue donc on a choisi l’option : circuit dans le van bien sur! On ne sait jamais quelques gouttes de pluie pourraient nous mouiller 😉 . Le Burren au cœur des terres est très particulier à décrire car hormis le dolmen de Poulnabrone, il n’y a pas beaucoup de site à voir. Mais sillonner les routes à la lumière tombante a quelque chose de mystique. La roche se pare d’une teinte violette comme si des fleurs la tapissaient.

Le Dolmen de Poulnabrone

Le Burren

Le Burren compte parmi ses rangs un site magnifique : les Cliffs Of Moher.  Ces falaises abruptes du haut de leurs 200 mètres surplombent l’Océan Atlantique. Alors que nous étions dans la période où les journées sont les plus longues, nous en avons profité pour rendre visite à ces falaises peu après 18h30. Plusieurs avantages à cela : moins de personnes qui longent les falaises, une meilleure lumière pour les photos, le parking est gratuit. Si vous avez un van ou un camping-car vous pouvez même stationner pour la nuit sur le parking.

Cliffs of Moher

Personnes soumises aux vertiges, vous allez avoir votre dose d’adrénaline. L’infrastructure permet tout de même de profiter de la vue en toute sécurité. Le sentier au bord de la falaise est condamné car soumis au risque d’effondrement, ne vous aventurez pas trop hors des sentiers balisés, il y a de quoi faire de belles photos sensationnelles.

Si vous souhaitez plus d’authenticité, de nature, les Loops Head dans la péninsule au sud du Comté vous raviront. Moins impressionnantes que ses grandes sœurs de Moher, les Loops Head sont, comment dire, plus champêtres et moins empruntées : comme un air de bout du monde avec son phare qui regarde à l’horizon!

Les falaises de Loops Head

Le phare de Loops Head

Astuce

Si vous souhaitez vous éviter un détour par Limerick de 2 heures d’une centaine de kilomètres, empruntez le ferry entre Kilimer et Tarbert.

18€ pour 2 personnes et un van

Les Iles d’Aran

Un autre atout du Comté de Clare : les îles d’Aran. Elles sont au nombre de 3 (Inishmore, Inishmaan, Inisheer). Après longue réflexion, nous avons décidé de partir pour Inishmore qui est la plus grande des 3 et la plus visitée. Embarquement à Doolin vers les 10h pour 1 heure de traversée vers la plus lointaine des 3 îles (25€ par personne). A l’arrivée, première chose à faire : louer un vélo pour 10€ la journée. Ne vous inquiétez pas, ils vous attendent à l’arrivée, vous ne les louperez pas. Prévoyez de donner une caution en liquide qui équivaut au prix de la location.

Balade en vélo dans Inishmore

Parcelles de terre sur Inishmore avec les montagnes du Connemara au loin

Ce qui frappe sont ces parcelles de terre séparées par des murets des pierres dans lesquelles les moutons broutent (So Cliché!). Difficile de se rendre compte des superpositions et profondeurs sur les photos. Après une bonne demi-heure de vélo, Dun Aengus (Dun Aonghasa 4€ par personne), un ancier fort juché au bord d’une falaise. Le site ne vaut pas réellement son prix. Le seul intérêt, et encore, sont les falaises. Le site n’est pas sécurisé et il est facile de tenter une chute libre de 90m. Un peu anxiogène lorsque l’on voit ce monde au bord sur un sol glissant qui peut se dérober à tout moment. Profitez en pour prendre votre temps, l’île se parcourt aisément en une journée de vélo. Nous ne voyons pas l’intérêt d’y rester 2 jours.

buren-aran-island-ireland-3
buren-aran-island-ireland-5

Au retour, le regret s’empare de nous, à choisir nous aurions dû faire Inisheer. Certes plus petite mais plus charmante, en tout cas d’aspect extérieur. La balade en mer se termine au pied des Cliffs Of Moher. Nous sommes témoins de l’immensité des falaises, les personnes au sommet semblent à peine visible. Le point de vue est plus impressionnant qu’au sommet de celles-ci.

Depuis Doolin départ pour les 3 iles (mais aussi à Rossaveel à 40 km à l’Ouest de Galway).

Possibilité de réserver juste avant de partir sur le quai au niveau des pré-fabriqués des compagnies.

Pour Inishmore, le prix est de 25€ avec un arrêt au pied des Cliffs Of Moher au retour.

Une petite anecdote qui nous a fait sourire avant de vous quitter. Alors que nous faisions une halte au camping de Doolin, un couple possédant un Jumpy nous interpelle et nous demande si nous faisions nos valises! What ??? Effectivement Marielle et son mari suivent les aventures de Nestor qui avait liké une de nos photos de notre vantrip sur Facebook. La photo en question était celle de notre van qui ne passe bien évidement pas inaperçu et qui leur a permis de nous reconnaître dans le camping. Notre petit moment de gloire, la rencontre était vraiment sympathique. A bientôt sur la route 😉

Colline de pierres dans le Burren

En attendant le bateau pour les îles d'Aran

Balade dans Inishmore

Inishmore

Falaise de Dun Aengus sur Inishmore

Cliffs of Moher vues du bateau

Cliffs of Moher

Cliffs of Moher

Cliffs of Moher vue d'en haut

Les collines de pierre du Burren

Le Burren

Le Burren

Balade dans le Burren

Falaises de Loops Head

Sur le même thème …

10 commentaires

  • Pingback: #Infographie | Vantrip sur la Wild Atlantic Way

  • AudreyS

    J’ai beaucoup aimé le centre du Burren. C’est très minéral et en même si poétique…

    Répondre
  • Séverine

    Toute cette partie est vraiment ma partie préférée en Irlande. C’est tellement magnifique et à couper le souffle !
    Bon, faut quand même reconnaître que tout le pays est…waw !
    Je suis tombée amoureuse de ce pays. J’y suis allée trois fois et j’essaie de programmer la 4ème. Un pays accueillant avec des habitants tellement gentils, comment ne pas avoir envie d’y retourner ?!

    Vos photos sont très belles, et votre blog très agréable à lire 🙂

    Bonne route !

    Séverine

    Répondre
    • Perrine Et Cedric

      Merci beaucoup Séverine!!
      C ‘est vrai que ce pays donne envie d’y revenir encore et encore…
      Nous ferions bien le Nord de l’Irlande la prochaine fois!

      Répondre
  • Marielle

    Vos photos sont sublimes !! Nous sommes allés de surprises en surprises durant ce roadtrip, plus nous montions vers le nord plus les paysages étaient magnifiques.
    Nous avons nous aussi été très surpris de voir ce drôle de van s’afficher sur la page Facebook de Nestor et qu’il était « conduit » par deux blogueurs de voyage français. Un vrai plaisir de vous avoir rencontré et laissé bouche bée (N’est ce pas Perrine ?)
    Dommage que nous n’ayons pas eu plus de temps pour échanger.
    bises

    Répondre
    • Perrine Et Cedric

      Bonsoir Marielle,

      Contents de vous avoir rencontré, c’est vrai que c’était très court mais les îles d’Aran nous appelaient.
      Effectivement, nous ne pensions pas être reconnus en plein milieu de l’Irlande, mais notre super van a grandement aidé sur ce sujet.

      A un de ces jours sur les routes d’Europe 😉

      Répondre
  • Sophie

    C’est vrai qu le paysage rocailleux du Burren est très étrange, sous le soleil le contraste entre la verdure et la pierre ressort bien. Nous y étions sous un ciel gris et ça n’est pas très joyeux… En revanche, je ne suis pas de votre avis concernant le centre du Burren, certes cela ne fourmille pas de choses à voir mais il y a quand même deux forts circulaires, Caherconnell et Cahercommaun (ce dernier est au sommet d’une falaise, c’est très joli), la grotte de Ailwee et les ruines de l’abbaye de Corcomore….

    Répondre
    • Perrine Et Cedric

      Bonjour Sophie,

      Oui c’est vrai tu as raison de le préciser, il y a tout de même de quoi faire dans le Burren. Nous allons devoir revenir pour découvrir tout ça, quel dommage 😉

      Répondre
  • Laura WB

    Nous y étions avec mon mari il y a quelques mois et nous n’avons pas eu la chance d’avoir ce magnifique temps avec nous ! Mais nous avions eu du soleil au Connemara ce qui avait fait notre bonheur !
    L’Irlande est sublime, je partage votre goût pour les voyages, bien contente d’avoir découvert votre blog 😉
    Bises
    Laura

    Répondre
    • Perrine Et Cedric

      Bonjour Laura,
      Oui c’est vrai qu’on a eu beaucoup de chance au niveau du temps. A part une journée dans le Kerry (voir notre nouvel article à ce sujet), nous avons eu du ciel bleu tout le long de notre voyage. En même temps, en y allant en Juin on a essayé de mettre toutes les chances de notre côté 😉

      Répondre

Laisser un commentaire