En finissant notre roadtrip de 10 jours sur la Wild Atlantic Way, on s’est dit : « Mouais le Kerry, c’est pas non plus extraordinaire!« . Est-ce le temps qui était grisonnant lorsque nous y étions ou nos attentes qui étaient trop hautes suite à certaines éloges?  Mais en préparant l’article et en revisionnant les photos, il y a quand même pas mal de chose à voir et ce n’est pas si dégueu que ça!

Alors le Kerry ça sonne un peu comme le Berry mais pas réellement de point commun. Evidemment, déjà ça commence par un K puis c’est en Irlande. Enfin bon, rien à voir avec la choucroute!

La Péninsule de Dingle

La première partie que nous abordons dans le Kerry est la péninsule de Dingle avec, comme son nom l’indique, la ville de Dingle qui a pour devise « Dingle Bell, Dingle Bell« . Un peu d’humour ne fait jamais de mal.  Dingle est un village de pêcheur dont les façades colorées habillent le quartier du port. La venue de nombreux touristes fait perdre un peu authenticité mais ça n’enlève rien au charme de ces petites maisons. Le soir venu, laissez vous emporter par les sons celtiques et l’odeur du houblon dans un pub de la ville.

ireland-ring-of-kerry-2
ireland-ring-of-kerry-4
ireland-ring-of-kerry-1
ireland-ring-of-kerry-3

A la sortie sud de Dingle, suivez la route jusqu’au bout de la péninsule et arrêtez vous à Slea Head pour un magnifique panorama et une vue sur les Blasket Islands. Sur la côte Nord, faites une halte au Dunquin Pier. Cette succession de lacets ne vous est surement pas inconnue puisque vous avez surement vu la photo sur le web ou sur les guides.

Dunquin Pier - Dingle Peninsula - Ireland

N’hésitez pas à vous arrêtez régulièrement sur le bord pour admirer la vue et en apprendre plus sur les légendes locales notamment à la Brandon Creek (Mais qui est Brandon? Je vous laisse chercher).

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Si vous avez votre dose de scenic view en bord de falaises, faites un saut au Connor Pass. ça sonne comme un chemin que doivent emprunter les Hobbits dans le Seigneur des anneaux. Mais c’est un col étroit où il est difficile de se croiser à 2 vans. Une fois en haut de celui-ci, vous aurez une vue à 360° sur les baies.

Killarney et alentours

Nous quittons la péninsule pour entrer dans le Ring of Kerry et c’est surement cette partie là qui nous donné un mauvais souvenir de la région : la grisaille, une route sans charme vers Killarney. Ce n’est pourtant qu’une infime partie du Kerry. Outre le Ross Castle au pied duquel nous avons passé la nuit, Killarney compte parmi ses rangs, un parc national. Armez vous de vos chaussures et partez pour une randonnée d’une demie-journée autour du lac.

Ross Castle - Ring of Kerry - Ireland

Muckross Lake - Killarney National Park - Ireland

Mais pour voir plus intéressant, il faut prendre la voiture et faire quelques kilomètres au sud du parc de Killarney pour atteindre la porte d’entrée du Gap of Dunloe. Une route étroite, très étroite qui se faufile entre deux collines tout en lacets et en pédale de frein. Nous vous conseillons de le faire à partir de 17 heures pour éviter les calèches qui proposent des promenades. Il est très difficile de se croiser à 2 voitures. Rassurez vous quelques aménagements ici et là sont présents à distance régulière pour pouvoir se croiser. Faites le dans le sens Sud- Nord car les paysages au départ de la Black Valley sont très sauvages qui vous permettront comme nous de croiser des cervidés. Malheureusement nous n’avons pas beaucoup de photos : un concours de circonstances! quasiment plus de batteries dans les appareils, une jauge d’essence sur la réserve un poil stressante et la lumière tombante qui ne jouait pas en notre faveur pour éviter une panne sèche dans le noir dans un endroit où on ne capte pas.

Gap of Dunloe - Killarney National Park - Ireland

Ce passage nous a réconcilié avec le Kerry et ce qui suit nous conforte dans l’idée que l’on s’est bien trompé sur le Kerry. En avant pour la péninsule d’Iveragh.

La péninsule d’Iveragh

Pas la plus connue mais plutôt charmante. Empruntez la route côtière en commençant pas la Rossbeigh Creek et ses dunes de sables puis filez vers Portmagee (dont une des traditions datant de 1727 provient de Nantes), un village de pêcheur point de départ pour les Skellig Islands dont nous vous parlerons plus amplement dans un article dédié. De Portmagee, traversez le pont pour vous retrouvez sur Valentia Island sur laquelle vous aurez une vue sur les façades colorées des maisons du port de Portmagee. Profitez en pour en faire le tour, c’est plutôt rapide (en voiture bien évidemment). Nous avons croisé quelques cyclistes méritants qui bravaient vents et dénivelés … A vous de voir si vous êtes plutôt courageux ou raisonnables 😉

Portmagee - Ring of Kerry - Ireland

Petite réflexion au passage, nous avons été étonnés de voir des chemins payants menant à des points de vue : un accès aux falaises dans le Kerry 4€, un parking à Valentia 2€ mais promenade gratuite, le sommet d’une colline 5€ pour une voiture, 2€ pour un piéton. Il y avait même un tarif bus sachant que ceux-ci ne sont normalement pas acceptés sur cette route . Nous avons eu l’impression qu’il suffisait de trouver un accès à un point de vue, construire une cabane à l’entrée du chemin et taxer au passage de chaque âme vivante. Cela nous a paru quelque peu bizarre surtout dans cet endroit sauvage.

Dans la Skellig Ring, vous pouvez vous arrêtez à Chocolate Factory si le cœur vous en dit mais nous avons été déçu. Nous nous attendions à une sorte de Charlie et la chocolaterie mais on vous explique très rapidement au comptoir les différents chocolats produits sans avoir une explication sur la fabrication puis on vous présente la caisse pour acheter vos chocolats. Les seules informations, vous les extirperez en jetant un œil sur la production qui est aux yeux de tous. Le seul intérêt est de goûter et repartir avec du chocolat irlandais … pas banal c’est vrai!

Ballinskellig Bay - Ring of Kerry - Ireland

La route se poursuit par Ballinskelligs et ses plages, Waterville puis vient le temps de quitter le Kerry pour de nouvelles aventures. Alors que Killarney nous laissait sur un gout d’inachevé, vous parler du Gap of Dunloe ou encore de la péninsule d’Iveragh montre bien que le Kerry mérite effectivement que l’on s’y attarde.

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Slea Head Drive - Dingle Peninsula - Ireland

Gallarus Oratory - Dingle Peninsula - Ireland

Muckross Lake - Kilarney National Park - Ireland

Kilarney National Park - Ireland

Kilarney National Park - Ireland

Kilarney National Park - Ireland

Torc Waterfall - Kilarney National Park - Ireland

Kilarney National Park - Ireland

Torc Waterfall - Kilarney National Park - Ireland

Kilarney National Park - Ireland

Skellig Island - Ireland

Skellig Island - Ireland

Puffin - Skellig Island - Ireland

Portmagee - Iveragh Peninsula - Ireland

Wild Atlantic Way - Ireland

Sur le même thème …

4 commentaires

  • pat

    Bonjour. Très jolies photos ! Nous devons partir cet été et je prends plein d’infos sur votre site, merci !

    Répondre
  • Pingback: #Infographie | Vantrip sur la Wild Atlantic Way

  • Marielle

    Comme vous nous avons été un peu déçu par le Kerry, enfin, surtout le « Ring of Kerry » qui, à part le Gap of Dunloe, ne vaut pas le coup. Par contre la péninsule de Dingle et celle d’Iveragh sont vraiment à voir.
    Je suis verte, nous avons complètement raté le Dunquin Pier !! zut !!
    Vos photos sont belles et comme vous c’est en les regardant que nous nous disons que c’était beau l’Irlande quand même ;o)
    bises à vous deux

    Répondre
  • totheedge

    La côte et les cascades sont vraiment superbes !

    Répondre

Laisser un commentaire