La dernière fois que nous sommes venus à Lille, c’était pour l’ouverture de l’édition Renaissance de Lille 3000. Cette fois-ci, nous allons vous parler d’Eldorado, la nouvelle édition de Lille 3000 qui vient de commencer et vous emmener dans ses coulisses.

En effet, lors du Salon des Blogueurs Voyage qui s’est tenu à Lille cette année, j’ai (Perrine) eu la chance de pouvoir visiter les différents lieux d’expositions ou résidences d’artistes en avant-première.

Cette 5ème édition a commencé le 27 Avril dernier, durera jusqu’au 1er Décembre 2019 et propose plus de 1000 événements (expositions, street-art, concerts, spectacles, débats…) sur Lille mais aussi dans toute la région afin de s’interroger sur les multiples facettes de l’Eldorado. Chaque édition propose, également, de découvrir d’autres horizons et cette année c’est le Mexique qui est à l’honneur.

Quelles expositions sont à voir dans Lille ?

Casa Local à la Maison Folie Moulins

Autrefois brasserie, aujourd’hui lieu culturel, la Maison Folie est transformée en Casa Loca et fait honneur à la culture indigène mexicaine. J’ai eu l’occasion pendant la visite de rencontrer les Tlacolulokos, deux artistes mexicains en résidence à Lille. Alors qu’une des fresques dans la cour est déjà terminée, ils sont en plein travail sur une fresque à l’intérieur du bâtiment. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils ne travaillent qu’au pinceau et au pochoir, c’est vraiment impressionnant. Il faut vraiment s’arrêter et contempler leurs œuvres car chaque petit détail livre leur interprétation de l’Eldorado.

Oeuvre des Tlacolulokos, Eldorado, Lille 3000
Oeuvre des Tlacolulokos, Eldorado, Lille 3000
Oeuvre des Tlacolulokos, Eldorado, Lille 3000

Du 27 Avril au 28 Juillet, exposition gratuite.

Il est possible de retrouver d’autres œuvres des Tlacolulokos au Musée de L’Hospice Comtesse avec l’exposition « Oaxaca à Los Angeles » (exposition payante) mais aussi sur le mur d’un immeuble boulevard du Maréchal Vaillant.

La déesse verte, Môm’Art et la ferme urbaine à la Gare Saint-Sauveur

L’ancienne gare de marchandise a été réhabilitée, elle aussi, en lieu culturel. Elle accueillera l’exposition « La déesse verte » : une grande serre pour faire le parallèle entre les formes de l’art et les formes de la Nature.

La gare abritera également l’exposition Môm’art : diverses productions (dessins, peintures, sculptures,…) réalisées par les enfants des écoles de Lille durant l’année scolaire 2018/2019. Une excellente façon d’introduire l’art auprès des enfants et de les intéresser à cet événement.

Autre chose à ne pas manquer lors de votre visite à la gare Saint-So comme disent les lillois, c’est la ferme urbaine qui a été créée lors de la dernière édition de Lille 3000 : Renaissance. Nous avions pu la découvrir à ce moment là, mais c’est en compagnie de la responsable des lieux que j’ai re-découvert cet endroit génial. Un grand potager est proposé au public. Certains smartpots appartiennent à des habitants qui viennent les entretenir régulièrement et y faire pousser, fruits, légumes ou fleurs. Tandis que d’autres sont laissés à la disposition du public pour venir apprendre, entretenir et éventuellement récolter ce qui a été semé. Et pour faire honneur au Mexique, cette année le comptoir à graine de la ferme propose des graines de maïs, haricots, piments, etc… Une belle initiative collaborative et collective que je vous invite à découvrir.

Gare Saint-Sauveur, Eldorado, Lille 3000
Exposition Gare Saint-Sauveur, Eldorado, Lille 3000
Bistrot Saint-So, Gare Saint-Sauveur, Eldorado, Lille 3000
Ferme urbaine, Gare Saint-Sauveur, Eldorado, Lille 3000

La déesse verte et la Ferme Urbaine : du 27 Avril au 03 Novembre

Môm’Art : du 15 Mai au 07 Juillet

Expositions gratuites

Il est possible de se restaurer ou simplement de boire un verre au Bistrot de St SO. Endroit kid friendly avec des tables pour les petits proposant Lego et coloriages ou jeux en extérieur quand il fait beau pendant que les parents « chillent » un verre à la main.

Eldorama au Tripostal

Encore une fois, ce lieu, ancien centre de tri postal, a été réhabilité en espace d’exposition. Voici quelques chiffres pour vous donner une idée : 6000 m², une cinquantaine d’artistes internationaux, plus de 60 œuvres exposées, trois thématiques en lien avec l’Eldorado, une pour chaque étage du bâtiment : Les Mondes rêvés, La Ruée, Un Eldorado sans fin.

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir certaines œuvres inédites en avant première et de découvrir les coulisses et les enjeux d’une telle exposition. Je vous glisse quelques photos des coulisses et de l’installation des œuvres, mais le mieux est encore d’aller les découvrir sur place.

Exposition Eldorama, TriPostal, Eldorado, Lille 3000
Exposition Eldorama, TriPostal, Eldorado, Lille 3000

Du 27 Avril au 1er Septembre,  exposition payante : 9€ plein tarif / 7€ tarif réduit

Parcours conté pour les 3-6 ans

Que voir dans la région ?

Parce que les expositions ne sont pas que sur Lille, nous avons eu l’occasion d’aller dans les coulisses d’autres expositions situées dans les alentours.

Jungle et Sentiment à la Maison folie Le Colysée à Lambersart

Nous avons rencontré l’artiste Julien Salaud en résidence à la Maison Folie Le Colysée. Lui aussi nous transmet sa vision de l’Eldorado à travers les liens écologiques et ethnologiques entre l’Homme et la Nature.

Ses œuvres vont transformer le lieu en temple néo-azhèque à l’aide de divers matériaux et techniques : céramiques et tapisseries de laine notamment.

Julien Salaud n’est pas tout seul à réaliser cette exposition, mais a demandé de l’aide à des bénévoles ; étudiants, retraités, habitants de Lambersart, … une véritable oeuvre collective et humaine.

Julien Salaud, Eldorado, Lille 3000
Tapis de laine, Jungle et Sentiments, Eldorado, Lille 3000
Exposition Jungle et sentiments, Eldorado, Lille 3000

Du 27 Avril au 18 Août, exposition gratuite

El Detonador à Mons

Nous avons également eu la chance de rencontrer des artistes péruviens en pleine réalisation de sculpture en bois. Ils récupèrent des meubles en bois en ressourcerie ou déchetteries et les transforment en animaux mystiques. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec les Machines de l’Île en bonne nantaise que je suis et bien sûr d’en discuter avec eux.

Leur message : sensibiliser à la préservation de l’environnement et notamment de la forêt amazonienne longtemps perçue comme un Eldorado, mais qui l’est de moins en moins dû à la déforestation.

El detonador, Eldorado, Lille 3000
El detonador, Eldorado, Lille 3000
El detonador, Eldorado, Lille 3000

Leurs œuvres sont à retrouver dans la ville de Mons du 27 Avril au 28 Décembre à la Maison Folie Le Fort de Mons, sur le parvis de la salle Allende et sur le parvis de l’Hôtel de Ville.
La quatrième oeuvre sera visible dans le parc Jean-Baptiste Lebas à Lille du 27 Avril au 1er Décembre.

Les temps forts d’Eldorado

Plusieurs temps forts sont prévus pendant cette édition. Il y a bien sûr eu la parade qui a eu lieu le Samedi 4 Mai.

Du 17 au 19 Mai aura lieu le week-end Jardins, où le public pourra partir à la découverte des œuvres plastiques et paysagères installées  dans les jardins Eldorado.

Du 3 au 11 Juin se tiendra une semaine spécifiquement liée au Mexique, pays invité d’honneur d’Eldorado. Au programme : concerts, cinéma, théâtre, lucha libre, gastronomie, littérature…

Enfin le dernier temps fort se déroulera du 19 au 21 Juillet et aura pour thème la Lune.

Cet article a été écrit dans le cadre du Salon des Blogueurs Voyages. Merci à Camille et Marion de Lille 3000 pour cette journée sous le signe de l’art. Merci également à Cindy et Julien du blog Staarts, Jennifer du blog Jen on the road et Anaïs du blog Colibri Voyageur pour leur bonne humeur.

Plus d’articles en France

Venez discuter voyage!

Rejoignez notre groupe Facebook