Pour ceux qui nous suivent, vous savez que lors de nos voyages nous avons toujours la bougeotte mais vous savez également que ces derniers temps, nous aimons prendre notre temps et ce depuis que notre fils a vu le jour. Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nous vous souhaitons tout simplement la bienvenue sur notre blog et nous vous invitons à vous y perdre. C’est en Sarthe que nous allons vivre une expérience de « slow travel ». Vous savez, ce mode de voyage qui à le vent en poupe aujourd’hui. Car oui, marre de courir pendant les vacances. Nous courrons suffisamment dans nos boulots respectifs. Il est donc bon de se ressourcer pendant nos weekends et congés. C’est parti pour la découverte du tourisme fluvial sur la  Sarthe.

Quoi de mieux qu’un bateau à moteur électrique, du son des oiseaux et de l’eau qui se fend sous la coque. La Sarthe c’est 86 km navigable dont 16 écluses et un patrimoine riche. C’est avec nos copains les Globeblogueurs (Laura, Sébastien et Hélio) que nous partons 3 jours pour découvrir une partie de la vallée de la Sarthe.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : naviguer sans permis sur ses beaux bateaux tout confort.

Comment se déroule la navigation?

Vous n’avez pas le permis bateau, pas de panique, les locations sont sans permis. Nous avons navigué avec Anjou Navigation dont le port de résidence est à Sablé-sur-Sarthe.

A notre arrivée, un rapide briefing de 15-30 minutes est réalisé pour nous expliquer la vie à bord, les commandes, les règles de sécurité et pour répondre à toutes vos questions. Ce bateau comporte tout le confort qu’il faut pour passer un bon weekend : 4 chambres, 8 couchages, 2 salles de bain, une cuisine équipée, une table à manger et des espaces extérieurs.

S’en suit, une rapide prise en main dans le port pour les manœuvres, la gestion de l’inertie et de l’accostage et nous voilà fin prêts à partir à une allure maximum de 10 km/h (les bateaux sont bridés). Pour ceux qui ont peur d’avoir la main trop lourde, il n’y a aucun risque. Le premier pont passé, nous partons pour 3 jours de navigation et de découverte sur la Sarthe.

La suite? C’est au poste de pilotage, à l’intérieur et à l’extérieur du bateau que la vie s’organise. Petite précision, nous étions 2 couples avec 2 enfants de 3 et 4 ans. Même si le bateau ne navigue pas à une vive allure, il est tout de même recommandé d’avoir systématiquement un œil sur eux. Le bateau est sécurisé mais leur jeune âge ne permet pas de les laisser en toute autonomie.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Départ pour 3 jours sur l'eau entre amis et en famille

Voici la première écluse qui se présente. Jusqu’à Malicorne où nous ferons demi-tour, ce sont 6 écluses que nous devrons traverser. Passer une écluse est un moment ludique. Si le panneau est jaune, vous pouvez demander à l’éclusier de vous faire passer. Si le panneau est bleu, il faudra descendre pour effectuer les manœuvres. Pour la première, nous avons laissé l’éclusier s’exécuter. Après avoir pris la confiance sur la pilotage du bateau et sur le passage des écluses, nous abordions ces dernières avec une plus grande maîtrise et c’était un vrai plaisir de jouer les éclusiers.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : La reine du tourisme fluvial : l'écluse!

Itinéraire de 3 jours de tourisme fluvial sur la Sarthe

Durant 3 jours c’est environ 50 km que nous parcourons sur un aller-retour entre Sablé-sur-Sarthe et Malicorne. On vous le dit : Nous prenons notre temps!

Jour 1 : De Sablé-sur-Sarthe à Avoise

Une première journée sous le signe de la découverte du tourisme fluvial, de la quiétude d’une navigation lente, douce et silencieuse. Prendre le temps de regarder les paysages et de se laisser glisser sur l’eau. C’est non loin de l’abbaye de Solesmes que nous passons notre première écluse. La manœuvre est hésitante, la vitesse et l’inertie ne sont pas encore maîtrisés. La peur d’abîmer le bateau est présente mais il est suffisamment protéger pour aborder les écluses sereinement.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : L'abbaye de Solesmes, le patrimoine que l'on peut découvrir sur la Sarthe

A la sortie de cette dernière, nous amarrons le bateau au ponton en bois pour faire notre première activité à Juigné-sur-Sarthe. Sur cette première journée, le soleil se fait capricieux. Nous avions initialement opté pour une sortie paddle ou kayak mais c’est finalement une balade à vélo couplé à une course d’orientation qui l’emportera pour découvrir cette charmante petite cité qui domine la vallée de la Sarthe. Le centre de loisirs Terre Activ  propose tout un lot d’activités poussant à la découverte des alentours,que ce soit pour les grands comme les plus petits (course d’orientation, location de vélos, de kayaks et de paddle, tir à l’arc, chasse au trésor)

Pour ne rien vous cacher, déçus de ne pas avoir fait de kayak à cause la météo. Nous avons profité de notre retour sur le 3ème jour et d’une belle journée ensoleillée pour revenir à Juigné-sur-Sarthe, faire une sortie en kayak au grand bonheur des bambins et profiter du point de vue depuis le petit bourg perché.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Beaucoup d'activité sont possibles comme ici à Juigné. Course d'orientation à vélo pour découvrir Juigné (avec Terre Activ)
Tourisme fluvial sur la Sarthe : C'est aussi en Kayak que l'on peut pleinement profiter de la Sarthe

Ce qui est agréable avec le tourisme fluvial est que l’on peut s’arrêter où l’on souhaite au gré de nos envies. 30 minutes de navigation nous emmènent jusqu’à Avoise. C’est aux abords d’un camping que nous passerons la nuit. Et pas n’importe quel camping, un camping rétro. Celui-là même où l’on peut retrouver des caravanes vintage ou un rassemblement de passionner d’automobile de collection. Si vous êtes fâchés avec le camping, l’œil dans le rétro vous réconciliera avec un nuit dans une caravane chromée.

Nous ne nous sommes pas vraiment arrêtés ici par hasard. Pour rejoindre notre dernière activité de la journée, le propriétaire du camping nous prêtera sa Deudeuche verte …yeeeeaaahhh !!! Conduire une 2 CV sous la pluie, c’est une aventure en soi. Un peu de peur, un peu de sensations mais beaucoup de kiff! Direction le manoir De La Cour. Alors ceux qui me connaissent et qui pensent que c’est une résidence secondaire de la famille (ndlr c’est mon nom de famille, LACOUR), je vous arrête tout de suite car vous avez totalement raison. Ceux-là même qui me connaissent, savent aussi qu’il ne faut jamais me croire ou me prendre au premier degré.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Conduire une 2CV, une belle expérience avec de belles sensations

C’est donc sur le parking du Manoir De La Cour que nous stationnons notre carrosse pour découvrir ce musée médiévale destiné aux enfants. Ce musée colle parfaitement à la définition du mot « Ludique ». Ici tout y est fait pour les petits puissent toucher, regarder, jouer. Une bonne manière d’intéresser les enfants à l’Histoire avec des déguisements, des espaces pédagogiques mettant les sens en éveil et différentes activités que je vous invite à consulter sur leur site.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Manoir De La Cour, un musée ludique dans lequel l'Histoire devient enfantine
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Manoir De La Cour, un musée ludique dans lequel l'Histoire devient enfantine
Tourisme fluvial sur la Sarthe : l'eveil des sens
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Le Manoir De La Cour, un musée d'histoire pour les enfants mais les adultes sont de grands enfants

Jour 2 : D’Avoise à Malicorne

Le lendemain, les enfants sont plus matinaux que nous. C’est dans une atmosphère embuée au petit matin que tout le monde sort de son lit. Ce matin-là nous faisons une petite entorse à notre programme au fil de l’eau. C’est en taxi que nous rejoignons l’île Moulinsart. Elle se situe aux portes de Le Mans à quelques kilomètres de navigation. Sur un weekend, le temps imparti ne nous aurait pas permis de naviguer jusque là.

Même si nous avons fortement pensé à Tintin et au Capitaine Haddock, nous n’y trouverons aucun lien. En revanche, c’est avec grand intérêt que nous écoutons la meunière passionnée nous parlait du beau Moulin Cyprien , de son fonctionnement et du processus de fabrication de la farine. C’est la première fois que nous voyons un moulin en activité et l’on doit dire que c’est très intéressant et captivant.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Sur l'île Moulinsart, la meunière passionnée vous transmet son savoir et fait du fonctionnement du moulin, un jeu d'enfant
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Le moulin Cyprien sur l'^le Moulinsart, l'un des moulins à roues à aubes que l'on croise régulièrement sur la Sarthe
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Sur l'île Moulinsart, la meunière passionnée vous transmet son savoir et fait du fonctionnement du moulin, un jeu d'enfant
Tourisme fluvial sur la Sarthe : découvrir la fabrication de la farine

C’est d’ailleurs l’un des intérêts majeurs du tourisme fluvial sur la Sarthe, chasser les moulins à roue à aubes qui jalonnent notre chemin. L’un des plus célèbres est le moulin d’Ignières qui a appartenu à Marcel Pagnol. Ce sont ces anecdotes qui ont agrémenté nos rencontres avec les éclusiers.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Découvrir le moulin d'Ignières dont l'un des propriétaires n'était autre que Marcel Pagnol

Dès lors que nous maîtrisons de bout en bout la fabrication de la farine, nous passons à la pratique avec la fabrication de notre propre pain. Un atelier que les enfants ont particulièrement apprécié. Malo adore cuisiner, il s’en est donné à cœur joie. Mélanger les ingrédients, pétrir la pâte et donner forme à son pain, tout autant d’étapes qui ont contribué à la fierté de recevoir et manger le pain qu’il avait fabriqué.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Sur l'île Moulinsart, la fabrication du pain c'est une histoire de famille
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Après avoir vu la fabrication de la farine, place à la pratique avec la fabrication de son pain
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Faire son pain sur l'île Moulinsart est une des nombreuses activités familiales

L’île Moulinsart ne se résume pas qu’au moulin et à la farine, c’est aussi un centre d’art, un bistrot-guinguette, un espace aquatique et tout ceci au milieu d’un bel espace vert.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : L'île Moulinsart c'est aussi du Street Art comme on l'aime

Après cette petite virée, nous retrouvons le fil de la Sarthe pendant 2h de navigation afin de rejoindre Malicorne pour y passer la nuit.

Nous nous étions arrêtés après l’écluse de Malicorne pour stationner le long de la berge. Mais s’il y a de la place sur le ponton, ne passez pas l’écluse et filez à droite en venant d’Avoise pour vous amarrer dans un lieu un peu plus sympa non loin de l’ancien moulin (office de tourisme) et du château de Malicorne.  Vous bénéficierez d’un grand espace vert et de jeux pour enfants ce qui n’est pas négligeable lorsque vous avez des petits à bord.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : les écluses sont nombreuses à passer sur la Sarthe. Toujours un plaisir d'aller jouer les éclusiers
Tourisme fluvial sur la Sarthe : La Sarthe présente un beau patrimoine comme le château de Malicorne

Malicorne est surtout connue pour sa faïence. Le sol de la région étant très argileux, ils l’ont utilisé pour développer la faïencerie. C’est donc au musée de la faïence que tout ce petit beau monde se retrouve pour un atelier barbotine (poterie) laissant la créativité des enfants s’exprimer mais aussi celle des parents qui n’est pas en reste ! La sculpture est un art dans lequel j’excelle, la fin de l’atelier donne naissance à mon oeuvre baptisée l’ornythochien. Nous n’avons malheureusement aucune image de cela mais le nom devrait vous mettre sur la piste.

Certains trouveront la comparaison osée mais je me lance : les enfants dans un musée de faïence, c’est comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. C’est une concentration de chaque instant 🙂 . Mais heureusement, le musée est bien fait avec des espaces dédiés aux enfants pour en connaitre plus sur la faïence ainsi qu’un parcours podotactile pour découvrir les textures pieds nus.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Malicorne et sa faïencerie.
Tourisme fluvial sur la Sarthe : A la faïencerie de Malicorne, l'atelier poterie captive les plus petits
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Développer ses sens sur un parcours podotactile à Malicorne

C’est sous un magnifique coucher de soleil que nous abordons notre dernière soirée. Coucher de soleil encore plus appréciable lorsqu’il se reflète sur l’eau. Ce sont quelques minutes paisibles et dans le silence (ou presque) que cette journée se termine.

Jour 3 : De Malicorne à Sablé-sur-Sarthe en passant par Parcé-sur-Sarthe

Dernière étape de nos pérégrination fluviales : Parcé-sur-Sarthe. C’est sous un beau soleil que Pierre, notre guide du jour, nous accueille. Il fait partie de l’association Parcé Découverte et Patrimoine et organise des visites de ce petit village labellisé « Petites cités de caractère ». C’est avec passion que Pierre nous fait découvrir son village et il y a des choses à raconter.

Recevoir la visite de la part d’un habitant est un atout indéniable. Il n’y a que de cette manière que l’on peut apprendre des faits historiques, des anecdotes. Pierre donne vie à son village et c’est avec un autre regard que nous abordons Parcé. La présence de Pierre nous a également permis d’accéder au moulin d’ordinaire privé et de discuter avec les propriétaires très désireux de conserver et faire découvrir leur patrimoine.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Parcé sur Sarthe, une des pauses à faire sur la Sarthe
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Parcé sur Sarthe, cette petite cité de caractère présente de belle façades
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Parcé sur Sarthe, une des pauses à faire sur la Sarthe

Auparavant nous ne prenions jamais de guides, nous faisions nos visites par nous-mêmes sans nous attarder sur les petits détails. Mais depuis quelques années, nous apportons de l’importance aux personnes qui possèdent la connaissance d’un lieu.

Parcé-sur-Sarthe, cité médiévale toute de pierres vêtue ne manque pas de charme. Ajoutons y un belvédère surplombant la Sarthe et c’est une belle surprise pour une balade dominicale qui en résulte.

Tourisme fluvial sur la Sarthe : sur les hauteurs de Parcé-sur-Sarthe, une belle vue sur la Sarthe

Cette balade très instructive terminée, c’est un retour tranquille vers Sablé qui s’engage. Nous profitons de ces derniers instants sur l’eau. Avant l’arrivée, nous faisons un stop à Juigné pour  changer de bateau et passez dans un Kayak (cf plus haut).

Tourisme fluvial sur la Sarthe : Profiter d'un rythme posé pour partager des moments en famille
Tourisme fluvial sur la Sarthe : Naviguer sur la Sarthe se passe en toute tranquilité

Le tourisme fluvial est un aspect du voyage que nous ne connaissions pas mais que nous avons appris à découvrir avec plaisir. Profiter de la quiétude d’une rivière presque endormie, d’un moyen de locomotion lent et silencieux, d’un patrimoine à 2 pas de la Sarthe, c’est un luxe dont il ne faudrait surtout pas se priver.

Article en collaboration avec Sarthe tourisme.  Les opinions et choix éditoriaux pour cet article nous sont propres.

Partage et épingle cet article sur Pinterest

Sarthe : 3 jours de tourisme fluvial le long du fleuve.

Plus d’articles sur la France

Venez discuter voyage!

Rejoignez notre groupe Facebook